DHTML Menu, (c)2004 Apycom
 

Clé d’enrochement

La Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables accorde une grande importance au maintien de la couverture végétale des rives.  Dans le cadre de travaux de stabilisation de rives, il est nécessaire de prioriser les techniques qui utilisent de la végétation, elles sont plus efficaces, elles offrent une meilleure protection à long terme et sont beaucoup moins coûteuses.

La clé d’enrochement est une intervention de dernier recours qui s’applique en cas d’érosion très sévère.  L’avis d’un spécialiste est requis si vous envisagez cette option. Avant d'entreprendre des travaux, vous devez obtenir une attestation de conformité aux règlements municipaux auprès de votre inspecteur et produire une demande de certificat d'autorisation en vertu de l'article 22 de la Loi sur la qualité de l'environnement auprès du MDDELCC (ministère du Développement durable, Environnement et Lutte contre les changements climatiques). Grâce au guichet unique entre les ministères, votre projet sera transmis au MFFP (ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs) pour vérification d’assujettissement à la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune. Des frais sont exigés pour le traitement de la demande.

Pour en savoir plus pour le dépôt d'une demande de certificat d'autorisation.

À noter, lors de la réalisation des travaux, toutes les autorisations devront être présentées à votre entrepreneur.

Désavantages :

•    Nécessite de la machinerie qui abîmera le terrain
•    Intervention très coûteuse
•    Requiers l’implantation d’une végétation riveraine dans le haut de l’aménagement

L’enrochement est placé dans le bas du talus et les sections supérieures ont été végétalisées.

 
Accueil Glossaire Liens Nous joindre