DHTML Menu, (c)2004 Apycom
 

Bienfaits d'une bande riveraine

La bande riveraine est la ceinture de végétation qui borde les lacs et les cours d’eau. L’abondance et la diversité des organismes qu’on y retrouve sont importantes, car la végétation présente leur procure un habitat riche et de la nourriture en permanence. C'est un lieu de grande valeur, elle joue un rôle important dans la préservation de l’intégrité de plans d’eau. En général, la bande riveraine comprend 3 strates de végétation composée de plantes herbacées, d’arbustes et d’arbres.

Assurer la transition et les échanges entre le milieu terrestre et aquatique

Une bande riveraine offre un habitat pour la faune et la flore. Les lacs et cours d’eau du Québec abritent 112 espèces de poissons d’eau douce et 271 espèces de vertébrés.

Fortifier les rives contre l’érosion

Une bande riveraine augmente la capacité de résistance des rives. Elle amortit l’énergie érosive du courant. Elle forme un coussin végétal qui protège le sol en freinant l’eau de ruissellement.

Ralentir l’apport de sédiments

Une bande riveraine ralentit la vitesse du ruissellement. L’eau s’infiltre dans le sol et les sédiments se déposent avant de parvenir jusqu’au plan d’eau.

Filtrer les polluants

Une bande riveraine est l’ultime barrière pour contrer la pollution de l’eau, 90 % du ruissellement n’atteint pas le cours d’eau. La végétation ralentit la vitesse d’écoulement de l’eau de surface et filtre les pesticides et les engrais. L’eau pénètre alors dans le sol et les racines absorbent et emmagasinent les nutriments nécessaires à leur croissance.

Prévenir le réchauffement du plan d’eau

Une bande riveraine diminue l’impact du rayonnement solaire. Elle crée de l’ombrage au-dessus du cours d’eau et prévient le réchauffement excessif de l’eau.

Intervenir comme un brise-vent naturel

Une bande riveraine procure un écran contre les rayons du soleil et les vents. On estime une diminution des frais de climatisation de 15 à 50 % en été et en hiver une réduction des coûts de chauffage pouvant s’élever jusqu’à 25 %.

Procurer un écran visuel qui préserve le caractère naturel

Une bande riveraine permet de préserver son intimité des regards indiscrets sans toutefois compromettre la vue panoramique sur le plan d’eau. Elle réduit le bruit relié aux embarcations à moteur.

Régulariser le cycle hydrique

La rétention d’eau par les végétaux et le sol peut atteindre 25 % des précipitations totales (pluie et fonte des neiges). Les phénomènes de rétention et d’évapotranspiration permettent de diminuer de façon importante le ruissellement vers le plan d’eau. Il en résulte une atténuation de l’intensité des crues.

 
Accueil Glossaire Liens Nous joindre